Interview d’Anne Eveillard : “1 Epok formidable vise un public qui aime prendre du recul sur des thèmes de société”.

Anne Eveillard est une passionnée d’écriture et avant de créer 1 Epok fomidable, la journaliste a travaillé 15 ans dans la presse médicale, puis pour des magazines tels L’Officiel Voyage, Psychologies, L’Hôtellerie-Restauration, Saveurs. Parallèlement, de 2008 à 2015, elle a collaboré aux titres du pôle lifestyle du groupe Express-Roularta : Maison Française, Maison magazine, Côté Paris, Décoration Internationale, L’Express Styles. Anne est également auteur d’une vingtaine de livres (guides pratiques, romans et documents). Cette mordue d’écriture a notamment assuré la direction éditoriale du best-seller du Dr Véronique Vasseur, Médecin-chef à la prison de la Santé, paru en 2000 aux éditions du Cherche Midi. Anne intervient aussi régulièrement sur des thématiques liées à la communication, auprès d’étudiants des université de Nanterre et Angers. A travers cette interview la fondatrice d'”1 Epok formidable” nous raconte son tout nouveau projet éditorial.

Quel est ce nouveau projet ? Quelle en est la cible ?

Ce nouveau projet est l’adaptation papier du webzine 1Epok formidable, que j’ai créé en 2008. Cette nouvelle revue, destinée à sortir deux fois par an en librairie, vise un public qui aime prendre du recul sur des thèmes de société, mais aussi sur ce et ceux qui nous entourent.

En Savoir Plus

Règlement sur La Protection des Données (RGPD) – pourquoi le principe de l’« intérêt légitime » s’applique aux relations médiatiques.

La règlementation sur la protection des données “ RGPD” prendra effet le 25 mai 2018. C’est à propos de cette nouvelle mesure que le créateur de ResponseSource, Daryl Willcox s’est exprimé en expliquant pourquoi le principe de « l’intérêt légitime » a tout son sens dans la façon dont les RP traitent et gèrent les données des journalistes. Les RP n’ont pas besoin de demander l’accord de ces derniers pour les solliciter car ceci n’est pas réalisable dans une industrie si rapide et qui, de par sa nature dépend de la communication quotidienne. En Savoir Plus

Concours anniversaire : ResponseSource fête ses 5 ans

Cinq ans déjà ! Cinq années passées à révolutionner les relations entre les journalistes et les attachés de presse.

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire appel à ResponseSource pour trouver des experts, des nouveautés produits ou encore des visuels pour vos articles. Au cours des 12 derniers mois des centaines de journalistes ont posté leurs requêtes sur la plateforme.

Pour vous remercier de votre confiance et de votre fidélité, ResponseSource organise de nouveau un concours anniversaire. En mai, trois requêtes seront tirées au sort et leurs auteurs gagneront une tablette Fire 7, une poignée support pour smartphones ou un stylet tactile.

Le concours est déjà ouvert, alors foncez poster toutes votre requête sur notre site www.responsesource.fr.

Bonne chance !

Pourquoi créer un blog ? Les 4 bonnes raisons de se lancer.

Le blogging est chronophage et peut même coûter de l’argent. Une tendance tout à fait nouvelle se dessine  avec des RP qui tiennent eux aussi un blog ou une chaine Youtube. Voici quelques bonnes raisons de se lancer dans l’aventure.

Créer de la valeur ajoutée et stimuler votre créativité :

Le blog est un excellent moyen d’offrir de la valeur ajouté à votre entreprise et de stimuler votre créativité en vous efforçant de vulgariser certains concepts. Créer un blog demande aussi quelques compétences techniques et du community management.

Créer une communauté  et booster votre clientèle:

Le blogging vous permet surtout de créer un réseau qui peut devenir votre clientèle et de développer un discours commercial plus efficace. Pour un blog d’entreprise, la rentabilité peut être un vrai bénéfice et même un levier commercial. Il vous permet aussi d’être plus en contact avec votre cible et donc de mieux la comprendre, de leur apporter des solutions, de créer un lien de confiance, une communauté. En Savoir Plus

Interview d’Amélie Vandenbulckle : « Les nouveaux médias ont bouleversé les pratiques des attachées de presse »

Amélie Vandenbulckle a une double casquette, elle est à la fois fondatrice de l’agence Insiders et  influenceuse mode. Sa chaine  Youtube “Amélie Happy” compte déjà 8 000 abonnés en à peine un an d’existence. Pour comprendre ce nouveau tournant qui bouleverse les relations presse et qui transgresse les codes nous avons interviewé Amélie.

Présentez-nous votre agence Insiders.

Insiders accompagne les marques dans leurs stratégies d’influence. Nous collaborons avec les influenceurs pour construire la réputation et le brand content de nos clients. Nous concevons des opérations créatives et personnalisées en cohérence avec l’ADN de nos marques.

Pourquoi avoir lancé une chaine Youtube ?

J’ai lancé ma chaine YouTube  Amélie Happy en 2017 pour inspirer et partager des idées de looks avec des femmes de 30 à 60 ans.

Suite à un échange avec un client dans le secteur du prêt à porter, nous nous sommes rendus compte que peu de Youtubeuses mode s’adressaient aux femmes de 30 à 60 ans. L’idée est aussi de développer un laboratoire pour mieux connaitre les contraintes des créateurs de contenu et apprendre les bonnes pratiques de youtube. En Savoir Plus

La 25ème édition de la journée mondiale de la liberté de la presse

Cette année, la 25ème édition de la Journée mondiale de la liberté de la presse aura lieu à Accra, au Ghana du 2 au 3 mai 2018. Le thème principal sera “Médias, justice et état de droit: les contrepoids du pouvoir”. Elle portera sur les questions des médias et de la transparence du processus politique, de l’indépendance du système judiciaire et de la responsabilité des institutions de l’Etat vis-à-vis du public. La journée sera aussi l’occasion d’examiner les défis actuels de la liberté de la presse en ligne.

Le 3 mai, la Directrice générale de l’UNESCO décernera le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano, récompensant une personne ayant fait une importante contribution pour la défense de la liberté d’expression. En Savoir Plus

L’écriture inclusive dans les médias

Du débat passionné qui a eu lieu à la fin de l’année dernière sur l’écriture inclusive, on peut retenir une volonté de changement ou tout du moins un besoin de remettre en cause certains acquis dépassés. Une grande question divise pourtant le public français, à savoir, comment rééquilibrer l’égalité des représentations entre les hommes et les femmes dans les médias et textes officiels sans toucher aux grands principes de la langue française ?

En Savoir Plus

Cinq liens pour en savoir plus sur la 11ème édition des Assises du Journalisme

La onzième édition des Assises du journalisme, qui a eu lieu du 14 au 16 mars 2018 à Tours, a accueilli de nombreux intervenants et personnalités des médias. Pendant trois jours, ceux-ci ont pu témoigner et débattre sur le thème du « journalisme utile ». Voici un petit tour d’horizon des articles parus suite à cet événement :

Les étudiants de l’École publique de journalisme de Tours, partenaire de l’événement, ont compilé une sélection des nombreux articles et reportages réalisés pendant les trois jours : Les moments forts de l’edition 2018 des assises.

Un résumé en dessins des journées de jeudi et vendredi est à voir absolument sur le site de Catherine Créhange : Un dessin par jour. En Savoir Plus

Interview de Jérôme Bouvier sur la onzième édition des Assises du Journalisme : le journalisme utile et la confiance perdue

Jérôme Bouvier, le créateur des “Assises du Journalisme” est un journaliste passionné par son métier et les conditions de son exercice. Après 7 années de presse écrite, il est entré au début des années 80 à Radio France et a dirigé la rédaction de France Culture ainsi que celle de RFI. Cet “enfant du service public”, comme il aime à se nommer, a aussi été médiateur des radios de Radio France et a également travaillé en télévision. Il a présenté pour France 5  un magazine sur la Citoyenneté et a créé une télévision locale en grande Banlieue, « Canal Coquelicot ». 

Jérôme Bouvier est aussi un grand militant  pour les Sociétés de Journalistes et les chartes de déontologie. En 2015, il rejoint le Cabinet de la Ministre de la Culture Fleur Pellerin puis celui d’Audrey Azoulay et y poursuit le combat en faveur d’une presse de qualité. 

Comment sont nées les Assises ?

Du constat qu’il n’existait aucun moment de rassemblement de nos métiers dans toutes leurs diversités ! Aucun lieu de dialogue avec le grand public pour débattre des conditions de production d’une information de qualité. Alors que ce dialogue entre journalistes, éditeurs et citoyens est essentiel ! D’où la création de l’association « Journalisme & Citoyenneté » en 2006 pour réaffirmer à la fois la nécessité de ce métier- bien exercé- par rapport à tous ceux qui en prédisaient ou souhaitaient la fin. Il y avait en parallèle, l’urgence de sortir de notre surplomb, de cette arrogance qui nous est beaucoup reprochée, pour ouvrir un dialogue sincère avec nos publics. En Savoir Plus