Interview d’Elodie Buch, attachée de presse pour l’agence OneChocolate.

Elodie est Account Manager chez OneChocolate depuis 2016. Auparavant, elle travaillait comme consultante RP chez LauMa Communication puis chez Publicis Dialog. Entre temps, elle part vivre près de deux ans en Australie, et met à profit ce temps de césure pour écrire un roman « A l’aube devant la plaine« . Les voyages et la lecture étant deux éléments importants pour elle ; il était normal qu’elle les réunisse un jour !

Présentez-nous votre agence avec ses spécificités.

OneChocolate, anciennement GBC conseil, existe depuis plus de 20 ans. C’est une agence de relations presse digitale et marketing, spécialisée dans les nouvelles technologies B2B et grand public. Elle couvre l’ensemble des besoins de ses clients en termes de relations presse, création de contenu, animation et développement sur les réseaux sociaux, jusqu’à la recherche de leads par l’intermédiaire du marketing de contenu. En Savoir Plus

Du papier au digital, quelles transformations?

L’arrivée du digital a profondement modifié nos modes de vie et notre rapport au papier. Les supports de lecture se multiplient, la production de textes explose. Depuis quatre cents ans  la lecture se faisait sur du papier imprimé, aujourd’hui elle se fait sur écran. L’apparition des différents terminaux de lecture, « smartphones », « liseuses » et « tablettes » de tous formats, permet aux grands lecteurs de lire encore plus. La tablette et l’ordinateur ne sont pas les seuls a s’être développés, une multitude de services pour les entreprises a suivie cette tendance et eux aussi, ont relegué le papier au rang des antiquités. Le papier tendrait-il à disparaître? En Savoir Plus

ResponseSource dévoile son nouveau logo

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, ResponseSource arbore un nouveau logo depuis lundi 4 novembre.

Plus simple et épuré, ce logo s’inscrit dans une révision complète de l’identité graphique du groupe Access Intelligence, que ResponseSource a rejoint en octobre 2019. Access Intelligence comprend aussi la plateforme Vuelio et depuis peu le logiciel de veille sur les média sociaux Pulsar. Le rebranding permet ainsi d’harmoniser l’image du groupe et de ses diverses entités.

Le nouveau design a aussi pour but de faciliter la navigation entre nos différents services et de mettre en avant toutes les fonctionnalités qui peuvent vous être utiles, que vous soyez journaliste ou communicant.

Et pour ceux qui n’ont pas encore trouvé ce que représentent les ronds du logo : il s’agit d’un portail dimensionnel, une ouverture sur l’univers de l’information si important aussi bien pour les journalistes et les influenceurs que pour les  attachés de presse et les communicants !

Retrouvez ResponseSource sur Twitter et sur LinkedIn.

Focus journaliste avec Christelle Zamora

A côté de son activité de journaliste pigiste spécialiste des sujets gastronomie, vin et tourisme, Christelle Zamora est blogueuse et auteure de plusieurs ouvrages sur le vin. Elle nous en dit plus sur son parcours, son expérience, ses projets et ses aspirations.

 

Quel est votre parcours en tant que journaliste ?

Mon parcours est atypique. Après des études de droit européen, j’ai suivi une spécialisation en droit de la vigne et du vin. J’ai travaillé dans l’un des plus vieux quotidiens du vin où j’ai été responsable d’éditions. Après avoir quitté la presse professionnelle, j’ai intégré le pôle édition du quotidien Midi Libre plusieurs années. J’ai travaillé sur la création de guides, de magazines de gastronomie et de tourisme. Pour le web, j’ai suivi les cessions de formation du média Rue89 à Paris. J’ai toujours tenu à réaliser mes reportages texte et photos lorsque cela était recevable par ma hiérarchie. Je me considère généraliste et spécialisée dans le vin, la gastronomie, le tourisme.

En Savoir Plus

Focus journaliste : Marina Knittel, chef de rubrique chez City Presse

Marina Knittel est chef de rubrique chez City Presse, l’agence produisant du contenu éditorial pour de nombreux titres de la presse régionale. Elle nous en dit plus sur son parcours et son travail de journaliste.

Un master de journalisme en poche, vous vous lancez dans le journalisme et occupez maintenant le poste de chef de rubrique au sein de l’agence City Presse. Un parcours rectiligne, très déterminé. Avez-vous toujours su que vous deviendriez journaliste ?

Oui, après la fin de mes études et quelques mois à piger pour divers titres, j’ai pu intégrer l’agence City Presse. Nous travaillons pour des dizaines de journaux de presse quotidienne régionale, sur des thèmes aussi variés que la santé, la mode, l’habitat, la beauté, l’écologie, l’immobilier, le sport ou encore la cuisine.

Même si, pour des raisons personnelles, je n’ai pas pu passer par une école de journalisme, je me suis toujours donnée les moyens de suivre les bonnes formations pour faire le métier qui me faisait tant rêver. Enfant, vers 6-7 ans, j’étais fascinée par l’information et j’adorais regarder le JT ou les interviews d’Anne Sinclair dans l’émission 7 sur 7. Je voulais absolument faire ça ou paléontologue (rires) ! Mais j’ai finalement choisi la profession de journaliste.

  En Savoir Plus

Comment gérer sa vie professionnelle et un projet d’écriture ?

Quand vous rentrez du travail, que faites-vous ? Une bonne série sur Nettflix ? Un bain chaud ? Certains se remettent à la tâche pour écrire leur livre, malgré la fatigue accumulée tout au long de la journée. Pas facile de gérer sa vie professionnelle et sa vie sociale tout en aspirant à devenir auteur, pourtant Erik Bertin et Nicolas Couégnas, Marie-Laure Laville, Jean-Philippe Couturier, Catherine Borie et Karine di Fusco, Philippe Renard et Stéphane Michel y sont parvenus. Nous avons recueilli leurs témoignages et leurs conseils.

Pourquoi écrire un livre et comment vient l’idée ?

Jean-Philippe Couturier s’est très tôt intéressé au rôle que les nouvelles technologies allaient jouer dans la transformation de nos modes de vie et des modèles de business et d’organisation des entreprises. Au cours des 50 conférences qu’il donne tous les ans depuis 2014 en France et à l’étranger, plusieurs personnes lui ont demandé s’il avait écrit un livre sur le sujet pour approfondir la conférence. Il s’est alors pris au jeu de la demande et s’est interrogé sur comment l’IA allait transformer le management, les industries et la société civile. En Savoir Plus

La Journée de la Presse Indépendante : le rendez-vous des professionnels de la presse

A l’occasion de ses 10 ans, le Spiil organise la Journée de la Presse Indépendante, vendredi 18 octobre à la Maison des Associations de Solidarité dans le 13ème arrondissement de Paris.

Anciennement connu sous le nom Journée de la Presse en Ligne, cet événement se veut plus inclusif et s’adresse désormais à l’ensemble des professionnels de la presse indépendante. Une évolution en phase avec celle du Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne (Spiil) qui, depuis 2017, accueille au sein de sa communauté des éditeurs de médias au format papier, vidéo ou encore audio.

Le programme de cette journée inclut des débats, des échanges et des ateliers sur de nombreux thèmes, tels que la distribution numérique des contenus de presse, l’information locale indépendante et les nouveaux modèles de financement.

Le programme complet ainsi que le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site du Spiil : www.spiil.org

 

Le blues de la rentrée : un pipeau à pleurer !

 

GUEST POST : Valérie Sengler et Serge-Henri Saint Michel se sont penchés sur le vaste sujet du « blues de la rentrée » et nous livrent ici leur analyse.

Le blues de la rentrée est un argument de thérapeute de comptoir et bassement publicitaire, insultant pour les victimes de souffrances au travail.

Cet été, vous avez travaillé pour… vous, enchaînant job détox, surveillance de votre alimentation (re)mise en route de votre corps par le sport, lectures utiles et futiles, rééquilibrages de toute sorte… Et voilà que la rentrée arrive, avec une évidence-platitude : les vacances sont terminées. Elles se dissipent dans le Cloud à mesure qu’apparaissent les inquiétudes de la période de rentrée au travail : les dossiers en cours, les nouveaux collègues arrivés pendant les congés, la disposition modifiée des bureaux et la mise en place du Sans Bureau Fixe, le pilotage des réunions par des collègues parfois peu respectueux, la pression du conformisme, l’articulation délicate entre vie professionnelle et vie personnelle… En Savoir Plus

Les multiples facettes de Julien Eloy, trésorier du Synap et co-fondateur de l’agence WEPA

ResponseSource lance un partenariat avec le Synap et en a profité pour interviewer Julien Eloy son trésorier.

Vous êtes à la fois à la tête de l’agence WEPA et trésorier du Synap (Syndicat National des Attachés de Presse et des Conseillers en Relations Publics) à Paris. Comment organisez-vous vos journées avec ce double rôle ? Comment gère t’on deux activités si prenantes ?

Je gère ces deux activités en parallèle à l’aide d’un tableau de bord qui intègre mes activités au sein de WEPA et celle de trésorier pour le Synap. Grâce à ce dashboard, j’ai une vision globale et précise sur l’ensemble des actions à mettre en œuvre dans les semaines et mois à venir. Cela évite de se laisser déborder et permet de bien dissocier ces deux activités. Par exemple, je sais que chaque lundi matin est consacré à la comptabilité du Synap, et que tous les deuxièmes mardis du mois je suis en réunion avec les autres membres du bureau. Après, j’ajuste au jour le jour en fonction des priorités. En Savoir Plus

Interview de Ludivine Plessy (Agence Keep Contact) : La communication, une fonction stratégique des entreprises.

 

Vous êtes jumelles et vous avez créé ensemble l’agence Keep Contact au Luxembourg qui est une « success story », pouvez-vous nous raconter comment a commencé cette aventure et qui a eu l’idée la première ?

 Ludivine PLESSY : La communication devient une fonction stratégique dans les entreprises, au même titre que la planification, la gestion des ressources humaines ou les finances. Ce constat sera encore plus vrai demain. J’en avais le pressentiment en 2007. C’est la raison pour laquelle j’ai créé Keep Contact après avoir été responsable marketing et communication de Manpower Luxembourg.

Avec le développement de l’agence tant au Grand-Duché de Luxembourg que dans le Grand Est, ma sœur jumelle, Catherine, m’a rejoint en 2014 pour prendre en charge les fonctions commerciales. Pour nous, travailler ensemble nous est apparu comme une évidence. En Savoir Plus