Qui influence les achats de la nouvelle génération ?

Les magazines ont toujours été une vraie source d’information avant l’acte d’achat. Les journalistes spécialisés nous livrent leurs recommandations, leurs avis et nous en tenons compte. Depuis quelques temps, les blogs, Youtube et ses YouTubeurs  ont émergé dans le paysage médiatique et les jeunes générations qui sont les consommateurs principaux de demain ont suivi cette tendance.

 

Un consommateur actif

Il n’y a pas que des articles coûteux comme les voitures, les voyages, les produits high-tech, les vacances et les services et produits financiers sur lesquels les consommateurs font des recherches. Cette démarche concerne aussi les produits du quotidien tels que les produits de soins personnels, les parfums, les cosmétiques, les produits pour bébés.

Les nouvelles générations s’informent de plus en plus par le biais d’internet avec la généralisation des smartphones et des écrans puisqu’on compte en moyenne en France six écrans par foyer. Nous pouvons alors nous demander quelle influence ont les journalistes versus les bloggeurs et les YouTubeurs ?

 

Les jeunes visionnent des contenus qui leur sont proposés par les systèmes de recommandation automatisés des moteurs de recherche et notamment celui de la plateforme YouTube. Ils choisissent des contenus en fonction de sujets qui les intéressent et sont donc actifs dans le choix du contenu. L’accessibilité des contenus en ligne et la convivialité des plateformes interviennent également dans le choix des contenus visionnés, ce qui explique l’attrait de YouTube.

 

Les consommateurs veulent devenir les alliés des marques et non les cibles 

Les internautes expriment en effet un fort sentiment de proximité avec certains YouTubeurs, qu’ils apprécient particulièrement parce qu’ils abordent des sujets qui les concernent, ces YouTubeurs sont « des jeunes comme eux », qui leur ressemblent et ils ont le sentiment de les connaître. Par ailleurs, ils peuvent interagir avec les YouTubeurs via les commentaires publiés sous chaque nouvelle vidéo. Pour entrer dans la vie des gens, les marques doivent entamer avec le consommateur une relation qui va au-delà du transactionnel comme le souligne Mathieu Fiorenti dans son article « Stratégie YouTube – Contenus vidéos qui influencent l’acte d’achat ». Il explique que les gens veulent avoir la possibilité d’interagir avec les marques et ils veulent en devenir les alliés et non les cibles : « Ils veulent pouvoir les tester, donner leurs avis, et non juste recevoir leurs messages et leurs promesses. Ils veulent avoir le pouvoir de parler ouvertement et parfois bruyamment de leur expérience avec elles ». Il ajoute que YouTube est devenu un  « média » incontournable pour les marques avec un point de contact privilégié pour l’activation et l’engagement des Millennials (21-34 ans) et de la génération Z (15-20 ans), qui se désintéressent progressivement de la TV. Avec 1 milliard de visiteurs uniques par mois (30 millions en France) pour 6 milliards de vidéos vues par jour, YouTube allie la puissance aux capacités d’engagement et d’influence sur l’acte d’achat et il devient un élément essentiel de la stratégie omni-canal à intégrer dans le parcours d’achat.