Règlement sur La Protection des Données (RGPD) – pourquoi le principe de l’« intérêt légitime » s’applique aux relations médiatiques.

La règlementation sur la protection des données “ RGPD” prendra effet le 25 mai 2018. C’est à propos de cette nouvelle mesure que le créateur de ResponseSource, Daryl Willcox s’est exprimé en expliquant pourquoi le principe de « l’intérêt légitime » a tout son sens dans la façon dont les RP traitent et gèrent les données des journalistes. Les RP n’ont pas besoin de demander l’accord de ces derniers pour les solliciter car ceci n’est pas réalisable dans une industrie si rapide et qui, de par sa nature dépend de la communication quotidienne.

En Angleterre, le Bureau du Commissaire de l’Information (ICO) confirme que le principe de l’intérêt légitime s’applique pour l’utilisation et le traitement d’informations dans le contexte de relations médiatiques. Avant de pouvoir utiliser ce principe d’intérêt légitime vous devez, selon l’ICO, répondre à des critères et pour cela remplir une évaluation d’intérêt légitime pour chaque processus. En cas de contrôle par l’ICO cela permettrait de prouver que vous prenez cette nouvelle loi au sérieux.

Compléter une évaluation d’intérêt légitime n’est pas une tâche pénible mais si vous n’êtes pas familier avec les subtilités de la nouvelle loi sur l’exploitation des données personnelles alors l’exercice peut être plus compliqué. Les grandes agences et les services de relations presse sont souvent plus équipés et ont d’avantage de ressources pour traiter cette loi. Pour les petites agences, cela peut être plus intimidant. A titre d’exemple, Daryl Wilcox a complété un exemplaire d’évaluation d’intérêt légitime pour une petite agence de RP anglaise. C’est un point de départ pour vous aider à faire et illustrer votre propre document.